Bienvenue à Ionna et Jasmine !

Nous t’expliquerons en long et en large dans un autre article toute les démarches qui ont été nécessaires pour aboutir à l’arrivée de ces deux belles ardennaises dans nos vies. C’est la première grande étape de notre projet.

Et oui, tout le reste dépendait de la présence de ces deux chevaux : cours d’attelage, dimension et poids de la roulotte, et plein d’autres choses encore (comme dit Martine 😉 ).

Mais rapidement, pour faire simple :

  • septembre 2021 : nous commençons à nous mettre régulièrement autour de la table pour organiser notre projet ;
  • début novembre : nous rencontrons le premier éleveur, le premier couple de chevaux à vendre. C’est le début d’une petite série de visites ;
  • mi-novembre : c’est le moment de notre première rencontre avec Ionna et Jasmine, une ballade en forêt avec elles.
  • début décembre : nous payons, échangeons les reçus, et papiers de juments et prenons immédiatement rendez-vous pour notre formation d’attelage.

Cette rencontre, elle tient en soi du miracle : deux juments, race recherchée, âge idéal, caractère posé, très bonne éducation par un naisseur exceptionnel ; il y a un petit ange qui veille sur nous.

Nous sommes de parfaits débutants. Nous ne connaissons rien aux chevaux, mais nous sommes vraiment impatients d’apprendre. Prendre soin d’elles, veiller à leur bien-être, tisser une relation de collaboration, de respect,… A part ça, c’est le coup de foudre !

Il y a un truc dont je suis régulièrement témoin, et je ne donnerais ma place pour rien au monde : c’est de rencontrer le sourire et les yeux plein d’étoiles de Martine quand elle est en présence de ces deux masses de 700 kilos.

Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code